Centre de Formation du Management

CEFOMA - Centre de Formation du Management CEFOMA - Centre de Formation du Management

MENU

Vous recherchez une formation ?

Nous sommes là pour vous avec plus de modules toute l'année et pour tous les niveaux !

Besoin d'aide, d'un conseil ? Contactez-nous !

Nos Formations CE / CHSCT / DP / DUP / CSE/CSSCT/SSCT

Le CSE : le stage de formation économique (3 jours)

Voir les avis

Durée : 3

En quelques mots...

CEFOMA dispose de l’agrément spécifique pour la dispense du stage de formation économique.L’article L. 2325-44 du code du travail précise que les membres titulaires du CSE bénéficient, dans les conditions et limites prévues à l’article L 3142-13, d’un stage de formation économique d’une durée maximale de 5 jours.Le financement est à la charge du CSE. En revanche, le salaire des membres du CSE, en formation, est à la charge de l’employeur.

La réforme du Code du travail vient de donner naissance à une toute nouvelle instance, le Comité Social et Économique (CSE). Cette nouvelle institution unique regroupe les délégués du personnel, le comité d’entreprise, le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail. Les règles relatives aux instances représentatives du personnel sont donc fortement bouleversées.
Pour les entreprises, plusieurs choix sont offerts : poursuivre les mandats sociaux jusqu’à leur terme, au plus tard le 31 décembre 2019, ou provoquer des élections professionnelles anticipées.
Aussi, gérer efficacement la transition entre les différentes instances et bien connaître les prérogatives et le fonctionnement du CSE sont un enjeu majeur.

Programme de formation

  • 1. La mise en place du Comité Social et Économique (CSE)
    • Transition des IRP vers le nouveau Comité Social et Économique (CSE) : calendrier
    • Cadre d’implantation : notion d’établissements distincts – unité économique et social – CSE central
    • Composition du CSE
    • Extension du CSE : le Conseil d’entreprise
  • 2. Les attributions du Comité Social et Économique (CSE)
    • Les domaines de compétences : vie économique et financière, organisation de l’entreprise, santé et conditions de travail, …
    • Les réclamations individuelles et collectives
    • Informations et consultations
      • les informations et consultations récurrentes et ponctuelles : domaines, périodicité, possibilité d’adaptation par accord
      • les modalités de consultation : procédure, délais, contestation, articulation avec le CSE central, niveau de consultation en fonction de l’organisation de l’entreprise et du groupe
    • Attributions spécifiques en matière de santé, sécurité et conditions de travail
      • La mise en place d’une Commission Santé, Sécurité et Conditions de Travail (CSSCT)
      • L' analyse des risques et enquêtes
      • Les inspections
      • Le pouvoir d’initiative et de propositions
    • Base de Données Économiques et Sociales (BDES) : accès, structure, nouvelles possibilités d’adaptation par accord
    • Recours à expertises
      • les nouveaux domaines d’expertises
      • les nouvelles procédures et possibilités de recours
      • les nouvelles répartitions de prise en charge financière
    • Droits d’alerte : atteinte aux libertés individuelles, alerte économique, "danger grave et imminent"
    • Gestion des activités sociales et culturelles
    • La possibilité de négociation avec le CSE dans les entreprises sans délégué syndical
    • Conseil d’entreprise : attributions
  • 3. Les règles d’exercice du mandat au CSE
    • Règles générales de fonctionnement : principe de non-discrimination, mandat et parcours professionnel, exercice du mandat pendant la suspension du contrat de travail
    • Heures de délégation : nouvelles modalités d’utilisation, présomption de bonne utilisation
    • Liberté de déplacement
    • Modes de communication : affichage, tracts, NTIC
    • Formation des membres
  • 4. Le fonctionnement du CSE
    • Règlement intérieur
    • Réunions : périodicité, réunions extraordinaires, participants, ordre du jour, …
    • Commissions
    • Moyens financiers : nouvelles subventions, nouvelles possibilités d’utilisation, obligations incombant au CSE
  • 5. La protection des membres du CSE
    • Bénéficiaires de la protection
    • Domaines où s’exerce la protection
    • Procédure, recours
  • 6. Le délit d’entrave au CSE
    • Définition et caractéristiques
    • Sanctions encourues

 

Informations complémentaires

Tarif 2019 : 645€HT / personne

Nous consulter pour un devis en intra-entreprise.

*L’assistance post-formation gratuite et illimitée est valable de façon nominative pour tout stagiaire ayant des questions sur le module auquel il a assisté et ce pour la durée de l’exercice de ses fonctions au sein du CSE/CSSCT de l’entreprise signataire de la convention de formation.

Ils ont apprécié

  • «Cette formation était indispensable étant novice au CSE, il était nécessaire de connaître les fondamentaux. Cette formation était accessible et notre formateur a su illustrer ses propos avec efficacité et précision.»

    - Guinebert Laetitia – Fondation Saint Vincent de Paul

  • «Formation très complète. Le formateur répond très bien aux différentes questions.»

    - Staab Nathalie – Amcor Sarrebourg

  • «Excellente formation avec de nombreux cas concrets qui ont motivé la participation du groupe.»

    - Habay Richard – Glanzstoff

  • «Très bénéfique pour notre nouveau rôle dans le CSE.»

    - Muller Denis – Siehr

  • «J'ai apprécié la possibilité d'échanger sur des cas concrets avec le formateur.
    »

    - Binckly Benjamin – Mecatherm

  • «Très bonne formation et très intéressante, comme toujours.
    Le formateur fait énormément vivre la formation, celui ci a répondu à toutes mes attentes.»

    - Scherrer Xavier – Amcor Sarrebourg

  • «Formation très intéressante et complète. Un formateur qui maîtrise son sujet, capable de répondre à toutes les questions et qui utilise des cas concrets pour illustrer tous les points discutés.
    »

    - Gomes lionel – Mecatherm

  • «La formation a permis de répondre aux questions que nous nous posions au sujet du CSE. Nous y voyons a présent plus clair.»

    - Ancora Guillaume – Fondation Saint Vincent de Paul

  • «Etant nouveau au sein du CSE, j'ai trouvé la formation complète.
    Formateur compétent et se sert des diapositives comme support seulement.
    Bonne animation appuyée par de nombreuses expériences et anecdotes.»

    - Dumycz Terence – Amcor Sarrebourg

Public

  • les membres du CSE

Objectifs pédagogiques

  • Savoir gérer la transition entre les anciens IRP et le nouveau Comité Social et Économique.
  • Connaître les différentes attributions du CSE.
  • Sécuriser le fonctionnement de cette nouvelle instance.
  • Identifier les possibilités d’adaptation laissées aux entreprises dans la vie de cette instance.
  • Connaître les moyens dont bénéficient les membres du CSE pour exercer leur mandat.

Méthodes pédagogiques

  • Pédagogie participative alternée avec des apports théoriques illustrés par des cas pratiques.

Prérequis

  • Aucun

Intervenant

  • Formateur agréé, spécialiste en droit social

Modalités d’évaluation

  • Le séquencement pédagogique est tel qu'il comporte une phase de découverte, une phase de démonstration, une phase d'application puis une phase d'évaluation pour chaque rubrique. L'évaluation se fait donc de manière continue, les échanges au sein du groupe, les questions réponses et les quizz sont autant d'outils d'évaluation.

Les

  • Assistance post formation incluse

Inscrivez-vous :